Etions-nous juste envers notre Pays bien aimé ? (de Topmada.com)

Publié le par Ny marina tsy maty

Analyse : Etions-nous juste envers notre Pays bien aimé ?

31 août 2009

Après plusieurs mois d’analyses de l’événement politique au Pays, permettez-moi de vous apporter ma perception de la crise à Madagascar.

Afin de bien comprendre la situation, faisons une petite rétrospective de l’origine du renversement de SEM Marc RAVALOMANANA.

A priori, un certain Andry Rajoelina a mené une lutte contre le régime en place en le qualifiant:

  • 1. Régime dictatorial
  • 2. Monopolise l’économie, à savoir les PPN
  • 3. Achat d’un avion présidentiel, alors que une partie des Malgaches ne mangent pas à leur faim.
  • 4. Arrière cumulé du groupe TIKO

I/ Régime dictatorial?

Rappelons que le conseil de Ministre décidait de fermer VIVA TV qui n’est autre que le gagne pain d’Andry RAJOELINA, à la suite de la diffusion et rediffusion intégrale de la conférence de presse de l’ancien Président Didier RATSIRAKA, à laquelle ce dernier a vivement critiqué le régime en place.

Cependant, Madagascar étais dans une période sociale extrêmement tendue suite aux crises qui a secoué l’économie mondial en 2008, à savoir:

  1. La crise alimentaire en Mai 2008
  2. La crise pétrolière en Juillet 2008
  3. La crise financière en Septembre 2008

Si le gouvernement de Gal Charles RABEMANANJARA fermait VIVA TV, c’est dans le but d’adoucir cette tension sociale qui aurait une conséquence néfaste pour le pays. Dont, on connaît la suite.

Or, le gouvernement aurais due agir autrement, comme la réouverture de VIVA TV et est profité de mettre en place une code de communication conforme à la nouvelle technologie et au média, afin d’encadrer les articles et les émissions à caractère politique. C’est mon seul reproche à Dada.

II/ Monopolisation de l’économie?

C’est vrai que le groupe Tiko a pris en main un des secteurs clé de l’économie Malgache. C’est probablement maladroit de la part de Dada, mais l’idée n’était pas si mauvaise. Le but de Dada de mettre la main sur les PPN à Madagascar était à priori de bien maitriser la filière, qui n’est autre que notre base alimentaire. Rappelons à l’époque de Didier Ratsiraka qui faisait le même sort au PPN mais via le groupe SYMPA, dont les dérapages et les magouilles ont conduit le groupe SYMPA au dépôt de bilan, et la pénurie alimentaire à Madagascar.

Prenons le cas de la Russie, si la Russie a pu redémarrer économiquement après plusieurs décennies de communisme, ce que l’ancien Président Vladmir Poutine a pris en main le secteur clé de l’économie comme le pétrole, le gaz, etc. ce qui leur a permis de maintenir une croissance annuelle moyenne du PIB de 7.5% depuis 2000.

Revenons au cas de groupe Tiko, la prise en main par le groupe de Dada du PPN nous a permis d’être épargner* par la crise alimentaires en Mai 2008 qui affectais principalement les pays du Sud, dont l’origine est la hausse spectaculaire (multiplier par 4 par rapport en 2002) des denrées alimentaires sur les marchés mondiales, comme:

  • Le prix du marché international du blé doublé entre février 2007 et février 2008 atteignant un record à plus de 10 dollars américains le boisseau US**.
  • Le prix du riz a atteint son niveau le plus élevé depuis dix ans.
  • Dans certains pays, les prix du lait et du pain ont plus que doublé.
  • Le soja atteint son prix le plus élevé depuis 34 ans en décembre 2007

En conséquence:

  • La FAO, organe spécialisé de l’UN, a publié en décembre 2007 une étude prévoyant une augmentation de 49% du prix des céréales en Afrique, et de 53% des prix des céréales en Europe, au cours du mois de juillet 2008.
  • L’indice FAO des prix des produits alimentaires est passé de 139 à 219 entre février 2007 et février 2008, les plus fortes augmentations concernant les céréales (indice 152 à 281) et les produits laitiers (indice 176 à 278).
  • Encadrement 1: 37 pays menacés de famine selon le FAO en 2007-2008

 

Legende:

Déficit exceptionnel dans production/provisions alimentaire globale

Manque répandu d’accès

Insécurité alimentaire localisée sévère

** Le boisseau US est une unité utilisée en agriculture pour les cotations en bourse des ventes de céréales aux Etats-Unis. (1 boisseau = 12, 67 litres).

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_alimentaire_mondiale_de_2007-2008

En effet, il est compréhensible le geste de Dada d’exonérer les PPN importé par le groupe Tiko, afin de maintenir un prix acceptable à la population le plus vulnérable. S’il y avait une hausse de prix des PPN, nous ne pouvons pas reprocher Dada de monopôle sur notre économie. Au contraire, il trouvait la bonne formule pour nous protéger. Sincèrement, je regrette que ce point lui vaux son mandat.

Actuellement, la HAT veux libéraliser le secteur clé de notre économie, notamment en laissant aux Saoudiens de mettre la main sur les PPN. Je suis un peu pessimiste qu’ils pourraient faire autant que Dada. Apparemment, ce sont des hommes d’affaire, ils ne sont pas là pour faire le bon samaritain, mais ils achètent les denrées alimentaires au prix du marché et nous la vendre au prix du marché, à laquelle ils ajoutent leur marges que Dieu seul connais à que pourcentage. Ces investisseurs n’ont pas le même sang que nous. Espérons que nous trouvons une bonne formule. En attendant, comme disent les anglais WAIT and SEE.

III/ Achat de l’avion présidentiel

L’achat de force one a suscité autant de polémique, en disant que le Président se permet d’acheter un avion présidentiel, alors que la couche la plus vulnérable ne mange pas à leur faim. Pour un président de la république, il est compréhensible qu’un avion soit un outil comme un autre. Quand les députés ont eu droit à un 4×4 et qui dévient une tradition. Est-ce-qu’on a mis en cause la misère? En outre, tous les anciens Présidents ont utilisés l’appareil d’Air Mad pour leur déplacement à l’étranger. Comme l’ancien Président Didier Ratsiraka révoquait carrément le Boeing 747 d’Air Mad lorsqu’il déplaçait en dehors de la France, ainsi l’ancien PM Razanamasy utilisait le 747 d’Air Mad quand il était à Rio de Janeiro en 92.

Ceci dit, l’achat de l’avion présidentiel ne justifie pas le limogeage du président. Si les TGViste ont eu vraiment de la bonne intention, il aurait dû demander au gouvernement de revendre l’appareil afin de ne pas replonger le pays dans le Knock Out, ce qui est en train de se passer.

IV/ Arrière du groupe Tiko

Pour justifier sa cause, la HAT a diabolisé SEM Marc RAVALOMANANA. Le plus flagrant vient de Benja RAZAFIMAHALEO sur l’arrière du groupe Tiko. Pour salir la peau de Dada, le supposé ministre de finance annonçait sur la place de 13 Mai, que les dettes impayés du groupe Tiko est au montant FMG 1065 Milliards, soit 213 Milliards d’Ariary. Cependant après vérification, ce montant n’est que de 26 Milliards d’Ariary*, soit 7 fois plus important que celui annonçais sur la place du 13 mai. Une dette de 26 Milliards d’Ariary est acceptable pour un grand groupe comme Tiko.

En résumé, le régime de Ravalomanana n’était pas si mauvais que ça. Il a eu un bon programme qui est approuvé par les bailleurs de fond. Il a eu la vitalité nécessaire pour faire avancer le pays. Mais, Dada est victime d’un complot au haut sommet de l’état. Il y a notre part de responsabilité d’être facilement influencer par le mouvement TGV, qui n’a aucun programme. Pour l’avenir de notre pays bien aimé:

  • Est-ce-que la HAT est approprié pour répondre à la crise sociale actuelle?
  • Est-ce-que la IVème république est une réponse à la crise sociale dans le pays?
  • La IVème république nous permet-il d’avancer plus vite que Dada l’a fait?

Par: Hughes R.

Commenter cet article

undergraduate dissertation 02/12/2009 12:53


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!