le 8 mai: fête de la Victoire, le 9 mai: une marche pour la LIBERTE

Publié le par Ny marina tsy maty

Françaises et Français,


Vous avez célebré aujourd'hui le soixante-quatrième anniversaire de VOTRE VICTOIRE, durement obtenue, après six années de guerre et tant de souffrances tuant des milliers et des milliers de résistants, des juifs, des militaires et surtout des innocents dans toute la France.

Je me permets de vous féliciter encore un fois, pour cette victoire, car sans elle, vous auriez pu être encore, sous le Gestapo, qui vous terroriserait, assassinerait, emprisonnerait, jusqu'à vous envoyer aux camps de la mort, dans les chambres à gaz après vous avoir violé, pillé, et torturé.

Pour vous mes amis, la guerre est déjà finie...mais dans cette guerre, plusieurs de nos aïeux sont venus de Madagascar, juste pour combattre pour vous...Il y en a qui sont revenus sains et saufs, brisés mentalement et physiquement; mais qui ont pu nous racontrer la réalité de cette grande guerre, mais il y en a aussi qui ne sont jamais rentrés, qui sont disparus, pour l'HONNEUR DE LA FRANCE, votre patrie.

Eh oui, votre guerre est finie, pour vous, c'est du passé tout ça...rien ne risque plus de vous arriver, avec le RANG mondial où vous êtes classé...pour vous, votre pays est superprotégé avec toutes sortes d'armes, nucléaires ou pas, des militaires de haut-niveau, très compétents, très éfficaces, avec toutes les artilleries modernes suffisant pour anéantir un adversaire en une seconde.

Mais, pour ce jour, je vous invite, moi, une femme malgache, vivant près de vous, nous sommes voisins, nos enfants fréquentent les mêmes écoles, nous faisons les courses au même endroit et nous nous disons bonjour tous les matins...vous me voyez sourire des fois, vous me voyez très disponible aussi souvent, mais je pense que ces derniers temps, vous avez remarqué que je n'étais plus aussi présente, ni dans nos réunions hébdomadaires, ni dans les activités...et même pas à l'Eglise où nous nous voyons tous les dimanches.

Je vous invite alors, à jeter un coup d'oeil, dans ce pays, mon pays que vous admirez tant...que vous souhaitez aller visiter, vivre un jour ou trouver une femme, un mari...ou même investir.

Ce pays vit actuellement ce que vous avez vécu il y a soixante-dix ans...une sorte de GESTAPO à l'ère nouvelle s'installe chez nous: ils tuent, ils violent, ils enlèvent et ils torturent. Ils pillent en même temps nos richesses, financières, naturelles et sous-terraines, ils détruisent le développement que l'on a réussi à faire en quelques temps...des vies ont été supprimées, des enfants ont été enlevés, des jeunes filles sont violées et on n'a ni JUSTICE, NI LA POLICE, NI MILITAIRES pour nous protéger, car ils sont tous complices de ce Nazisme, exterminateur de Malgaches qui demandent tout simplement leurs liberté, et le RETOUR A L'ORDRE CONSTITUTIONNEL, des besoins vitaux de chaque peuple du 21° siècle.

Françaises et Français, vous comme moi, ne comprennons pas ce qui trâme en politique, les discussions de haut-niveau dont nous ne pouvons pas nous mêler... mais la seule chose que je peux en être sûre, parmi vous, il y a beaucoup de personnes qui adorent les Malgaches, qui aident les malgaches et qui sont mariés à des ressortissants malgaches... Je me tourne alors vers vous pour vous demander de nous aider, comme avaient fait nos aïeux et razana lors de Votre Guerre...S'il vous plaît, faîtes quelque chose car à chaque seconde, des maisons sont cambriolées, des innocents sont arrêtés et des paysans se font piller sans pouvoir se protéger...

Demain, nos compatriotes organiseront à Paris une Marche pour la LIberté, pour le Droit de l'Homme et pour la Légalité...pourriez-vous venir nous voir et nous entendre?

Vous n'entendez jamais parler de nous dans des faits divers, car nous sommes des gens discrets, doux, gentils et calmes...mais demain, on va manifester en plein Paris...

S'il vous plaît, soyez là si vous aimez notre Pays, soyez-là si vous aimez nous aider....et soyez là si vous êtes tout simplement des citoyens car ce qui nous arrive maintenant, c'est la HONTE DU SIECLE..

votre pays parle beaucoup du DROIT de L'HOMME, mais votre ministre n'a jamais réagi sur les violences perpétrées à des innocents, à des élus et à des enfants et femmes...

Soyez alors là pour REMPLACER VOTRE SECRETAIRE D'ETAT. Votre présence nous aide à combattre ces voyous qui nous ont volé la liberté...

Que bientôt, nous aussi, célèbrerons notre Victoire et retrouverons notre LIBERTE, notre PAIX et notre PATRIE...

RDV Demain à 14 h à la place de la République, on marchera ensemble jusqu'à la Bastille!!!



*******************LIBERTE******************************************************************

Merci à tous ces français qui ont marché avec nous, nous n'étions pas seuls, et sachez que votre présence nous a rechauffé le coeur,

Merci à Ségolène Royale, qui est toujours à l'écoute de ces pays en souffrance, que le pouvoir français actuel fait semblant de ne pas entendre, ou sûrement ignorés...

Merci à SEM Ravalomanana de nous avoir soutenu, sachez que nous serons toujours là pour Vous Mr Le Président,

Merci à GTT et tous les comités qui ont participé à cet événement, merci à ce stand bien fait, à la sono, malgré les "amis fêtards" qui étaient juste à côté de "nous"!!!

Merci à ces enfants qu'on a trimbalés sous la pluie, en traversant ces grands boulevards...à ces Nenibe et Dadabé qui marchaient aussi longtemps...

Merci à tous ceux qui sont venus de loin pour "faire acte de présence", car sans vous, la marche ne signifiait rien...merci pour vos engagements, vos courages et vos déplacements.

Merci à ces journalistes qui sont venus couvrir la manifestation: Madagascar est tellement seul actuellement et votre travail nous délivre dans cette emprisonnement où l'on se trouve...car chez nous, la liberté d'expression et les médias n'existent plus...

Merci  à tous les malgaches tout simplement...nos chants et nos cris resonnent encore dans ma tête...un beau souvenir!!! je ne savais pas que battre les pavés était aussi libérateur comme ça!!!

La victoire n'est plus loin, et vive Madagascar!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article