Discours en VF du Président Ravalomanana, ce 1er Mai 2009

Publié le par Ny marina tsy maty

Prétoria, Jeudi 30 Avril 2009

Avec les membres de mon nouveau Gouvernement, Je condamne sévèrement les actions entreprises par la HAT et les éléments rebelles de l'armée la semaine dernière. Hier soir, le nouveau Premier ministre que j'ai nommé récemment, Manandafy Rakotonirina, le leader du mouvement pacifique des femmes, Ihanta Randriamandranto, ainsi que plusieurs autres personnes, ont été arrêtés à l'Hôtel Carlton. Cela fait suite à de nombreuses autres arrestations la semaine dernière qui incluent le Sénateur Rabenatoandro Lanto, le Député de Faratsiho, Henri Randrianjatovo, le Député d'Ambatolampy, Mamisoa Rakotomamonjy, et le Député de Mandoto, Raymond Rakotozandry. Je lance un appel à la HAT et à l'armée pour qu'ils relâchent immédiatement ces individus indemnes.

Notre Gouvernement légal, qui représente le peuple Malgache, aimerait faire connaître la vérité à tout le monde - ce sont des actes criminels contre des personnes innocentes. Ces arrestations constituent une violation des droits de l'homme et de la dignité humaine. La semaine dernière, les meurtres par la HAT et les mutins de nombreux Malgaches innocents sont des actes de barbarie qui ne doivent pas rester impunis. La HAT et les mutins essaient de réprimer la volonté du peuple Malgache. Ils n'y arriveront pas. La détermination du peuple malgache à résister à ces actes de barbarie devient plus forte chaque jour.

Nous faisons appel à l'armée, à la police et à la gendarmerie pour qu'ils retrouvent leur honneur. Je sais que la plupart des éléments des forces armées respectent l'État de droit et protégeront tous les Malgaches sans distinction. Ne laissez pas un petit groupe de mutins ternir votre image et votre honneur.

À tous les malgaches qui ont fait preuve de courage et de dévouement envers la nation et leurs concitoyens pendant cette crise, je suis avec vous. Fortifiez votre détermination à lutter contre ces actes de barbarie. Même les armes ne peuvent pas vous réduire au silence. Ensemble, nous reviendrons bientôt à l'État de droit et à l'ordre constitutionnel, à la paix et à la prospérité, et nous reprendrons le chemin du développement pour que Madagascar et tous les malgaches en profitent.

Que Dieu vous bénisse tous!

Marc Ravalomanana
Président de la République de Madagascar
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article