Source: le site tiako-i-madagasikara

Publié le par Christiane

LE PEUPLE MALGACHE APPELLE A L’AIDE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE
Envoyé par: Modérateur (Adresse IP journalisée)
Date: ven 20 mars 2009 10:52:21

LE PEUPLE MALGACHE APPELLE A L’AIDE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE
Nous,
Constatons les faits actuels suivants :
- Existence d’une conspiration pour une déstabilisation du pays.
- Prise de pouvoir par la force en marge de la constitution.
- Destitution progressive et forcée des maires et des responsables villageois (Kidnapping).
- Ignorance des tentatives de dialogue.
- Progression incontrôlée de l’insécurité publique.
- Menaces individuelles des représentants des Nations Unies, de l’Union Africaine, des Chefs d’église et des citoyens Malagasy en général.
- Perte de contrôle des institutions qui agissent sous la menace et/ou sous l’influence de gros intérêts pécuniaires.
- Perte de contrôle des organes de presse et privation de liberté de la presse.
- Torture morale par la presse subie par la population et les leaders d’opinion.
- Torture morale et physique des civils et leaders d’opinion.
- Libération non contrôlée des prisonniers pouvant se transformer en chasse à l’homme généralisée.
- Pays au bord d’une crise sans précédent et de guerre civile par le mépris du cadre constitutionnel et du respect des droits et libertés humains.
Nous, leader d’opinion de ce pays, conscient qu’aucun mécanisme démocratique n’a vraiment pu être mise en place à Madagascar, conscient qu’aucune force neutre de maintien de l’ordre n’a jamais été établi dans ce pays, faisons un appel solennel à la communauté internationale pour aider à la mise en place urgente d’un dispositif pour assurer la sécurité suivi d’une stabilité sous sa forme démocratique dans ce pays.
- Nous demandons à ce que la communauté internationale ne cautionne plus et condamne fermement ces actes cautionnées ou fomentées par le pouvoir du « président autoproclamé » de Andry Rajoelina.
- Nous demandons des appuis à la société civile afin que le peuple puisse s’exprimer librement le plus rapidement possible (en moins de 4 mois) pour statuer sur son propre choix démocratique afin d’instaurer un Etat plus stable politiquement.
- Nous sollicitons une intervention militaire neutre capable d’observer et de neutraliser les exactions avec un corps de professionnels malgaches durant les prochains quatre mois.
- Nous demandons à ce que toute sorte d’aide soit suspendue hormis ceux qui répondent aux urgences sanitaires, alimentaires et au cataclysme naturel.

Nous remercions ceux qui ont déjà répondu à notre appel. Nous réitérons notre appel à ceux qui sont mal informés pour ne plus tomber dans la complicité ou la passivité par rapport aux faits qui se sont produits à Rwanda.
La situation est très grave et pourrait du jour au lendemain basculer vers une anarchie généralisée suivie de violences perpétrées par des personnes incontrôlables sous les regards passifs de la force de maintien de l’ordre (Cas du 26 janvier 2009 sur Antananarivo et se poursuivant actuellement).
LE PEUPLE MALGACHE COMPTE SUR VOUS. Signée par le collectif des intellectuels et des leaders d’opinion à Madagascar (Professeurs d’université, journalistes, membres actif de la société civile, chercheurs, maires, députés, pasteurs, citoyens, diaspora, etc...).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article